Association Nationale des Candidats aux Métiers de la Science Politique (ANCMSP)

Chevauchement session synchronisée 2011-2012 : Strasbourg et Avignon (bis)

Diffusé par l'ANCMSP le mercredi 14 mars 2012 · Imprimer

Cher-e-s abonné-e-s,

Cette année, les candidat-e-s aux postes de maître-sse-s de conférences en science politique font face à une situation aussi dramatique qu’inédite.
Au triple chevauchement d’auditions du 21 mai déjà signalé sur cette liste s’est ajouté un second cas de triple chevauchement. En effet, le 15 mai a été choisi par trois universités pour auditionner les candidat-e-s : Avignon, Strasbourg et IEP d’Aix.
Pour la première fois, six établissements procéderont aux recrutements de six maître-sse-s de conférences en seulement deux jours et avec une grande dispersion géographique.

Cette situation viole l’égalité des candidats face au concours de la fonction publique. Ces nombreux chevauchements nous semblent pouvoir et devoir être évités. A deux mois de l’échéance, il ne paraît pas déraisonnable de demander un effort de coordination aux comités de sélection de ces universités, lorsqu’on sait que les candidats auditionnés joueront leur avenir sur une audition. Ce geste ne concerne pas seulement la qualité des conditions de recrutements, mais aussi l’indépendance de la discipline vis-à-vis de l’autonomie entendue, et vécue, comme atomisation voire anomie professionnelle.

Compte-tenu de la dispersion géographique des auditions, la solution de coordination des heures de passage prévue par la charte du recrutement signée par l’AECSP, l’AFSP et l’ANCMSP ne résoudrait rien.
Il n’est donc pas exagéré de dire que cette concordance est proprement catastrophique.

L’ANCMSP demande aux comités de sélection concernés de tout mettre en œuvre pour éviter ces chevauchements.

Nous nous désolons également de l’absence d’avancée significative à propos du premier cas de triple chevauchement du 21 mai concernant les universités de Paris 8, Besançon et Rennes 2. Rappelons que ce sont pas moins de quatre (!) auditions (deux à Besançon, une à Rennes 2, une à Paris 8) qui, pour le moment, se tiendraient à cette date.
Toutefois, l’ANCMSP tient à souligner la coopération active et les efforts entrepris par le comité de sélection de Rennes 2 afin d’essayer de trouver une autre date pour l’organisation de ses auditions.

Cordialement,

L’ANCMSP