Association Nationale des Candidats aux Métiers de la Science Politique (ANCMSP)

AccueilPublicationsNewsletter → Jeune et poli(tiste) 13

Jeune et poli(tiste) 13

Diffusé par l'ANCMSP le lundi 3 septembre 2007 · Imprimer

À la "une" dans "Jeune et Poli(tiste)" numéro 13 :

L’ANCMSP au congrès de l’AFSP.

Les propositions de l’ANCMSP sur le recrutement en sciences politiques : les motions AGREG et MCF.

Nos activités à la CJC : du lobbying au chantier Jeunes chercheurs…

Et toujours les mises à jour du site Internet

A la Une : L’ANCMSP au congrès de l’AFSP

Du 5 au 7 septembre se déroule le 9 ème congrès national de l’Association Française de Science Politique à Toulouse. Durant cet évènement académique majeur pour la discipline, l’ANCMSP sera évidemment présente. Pour célébrer les dix ans de l’association, le bureau vous invite le Jeudi 6 septembre à 18 h 15 à une réunion conviviale, proposant une vision rétrospective des principales démarches, actions de l’ANCMSP , à travers les témoignages des différents anciens membres du bureau. Tous les anciens membres du bureau sont donc les bienvenus. Un verre de l’amitié sera offert. La réunion se tiendra dans la salle MC 103 à la manufacture des tabacs. N’hésitez pas à venir nous rejoindre !

Les motions AGREG et MCF de l’ANCMSP

Dans un contexte spécifique de réorganisation des universités à travers la loi sur l’autonomie, l’ANCMSP, lors de sa dernière AG du 23 Juin 2007, a décidé de consolider et d’affirmer ses positions concernant les modalités de recrutement en science politique. Deux motions concernant la suppression de l’AGREG externe dans sa forme actuelle, et la mise en place d’un concours national des MCF ont été votées. Ces deux motions forment un ensemble de propositions pour améliorer les modalités de recrutement dans notre discipline, en s’attaquant à des problématiques toujours saillantes comme le localisme, l’opacité du fonctionnement des commissions de spécialistes, ou encore les modalités de l’évaluation des candidats au concours de l’agrégation. Ces positions de l’association prennent sens dans la réflexion globale concernant la refonte des modalités de recrutement du corps des enseignants-chercheurs en France, l’alignement sur les standards internationaux concernant la règlementation de l’HDR. Pour plus de détails sur ces deux motions, n’hésitez pas à lire le prochain Système D, qui sera disponible lors du congrès de l’AFSP.

- Motion AGREG
- Motion MCF

Nos activités à la CJC

Le texte de loi sur l’autonomie adopté le 26 Juillet 2007 amène avec lui ses changements et des déconvenues. Au final, les revendications des Jeunes Chercheurs (CJC), concernant l’inscription dans la loi de la représentation de toutes les catégories de doctorants dans les conseils centraux de l’université (CA-CS), n’ont été que très partiellement entendues. Le texte de loi a été entériné, avec l’ajout d’un amendement, reconnaissant et assimilant aux personnels enseignants chercheurs de l’université, une catégorie bien spécifique de doctorants, les allocataires moniteurs de recherche. Qu’ en est-il du statut des autres catégories de doctorants, entre autres les allocataires de recherche non moniteurs, les doctorants financés par les organismes privés, ou par la région, et les doctorants non financés ? La première catégorie n’est pas assimilable aux enseignants chercheurs, et les deux dernières sont assimilées aux étudiants. La reconnaissance d’un statut unique pour tous les doctorants, comme personnels de l’université, n’est pas encore à l’ordre du jour. L’ANCMSP continue donc, à travers la CJC, à se battre pour défendre les intérêts de tous les doctorants Jeunes Chercheurs, particulièrement dans notre discipline.

Le 9 juillet 2007 était annoncé le début des festivités concernant le chantier Jeunes chercheurs. La CJC fait donc partie des partenaires principaux de ce chantier, lancé par la Ministre Valérie Pécresse. De nombreux points sont encore en gestation, mais un point positif peut d’ores et déjà être souligné : la revalorisation de l’allocation recherche de 8% à compter du 1er octobre 2007 pour tous les doctorants allocataires, soit 1650 euros brut. Avancée certes, mais ne satisfaisant pas complètement aux revendications de l’ANCMSP, qui demandait que le montant de la revalorisation de l’allocation s’élève à un 1,5 fois le SMIC, pour TOUS les doctorants allocataires, comme s’y était engagé le ministre Goulard. Or aujourd’hui, seuls les allocataires-moniteurs atteignent ce montant. Goulard-Pécresse, la "rupture tranquille" ?

Système D

Le nouveau numéro de Système D sera disponible lors du congrès de l’AFSP sur Toulouse.

Mises à jour du site Internet

- Les amendements adoptés au Sénat en première lecture concernant la loi sur l’autonomie des universités.
- De la documentation sur l’insertion des doctorants : les chiffres 2006.
- L’arrêté sur la procédure de qualification 2008 des MCF.

Soutenez l’ANCMSP en adhérant !

L’ANCMSP fait de son mieux pour vous tenir informé(e) par cette newsletter, par sa revue Système D et par sa mailing-list. Soutenez-la ! Il suffit d’adhérer en ligne (avec votre carte de crédit, sur un serveur sécurisé) ou d’adhérer par courrier postal (avec chèque et bulletin d’inscription). Merci beaucoup !