Association Nationale des Candidats aux Métiers de la Science Politique (ANCMSP)

AccueilPublicationsNewsletter → Jeune et poli(tiste) 5

Jeune et poli(tiste) 5

Diffusé par l'ANCMSP le mardi 6 mars 2007 · Imprimer

À la "une" de "Jeune et poli(tiste)" 5 :

- L’ANCMSP lance une enquête nationale sur les "demi-postes" d’ATER.
- Recrutements (suite) : précisions sur les listes de MCF et celles de profs.
- Petit rappel sur les libéralités, suite à quelques messages diffusés sur la liste.
- Et les mises à jours de notre site…

Enquête sur les postes d’ATER

La campagne de recrutement sur les postes d’ATER va bientôt débuter. L’ANCMSP entreprend de réaliser une évaluation les effets de la réduction de nombre de demi postes. Nous faisons donc appel à toutes les bonnes volontés pour nous informer de la situation dans leur université. Vous pouvez écrire directement au bureau, qui centralise les infos : bureau@ancmsp.com

Comme vous le savez, la situation des doctorants s’est terriblement dégradée depuis un an sur ce front dans la mesure où le transfert des postes d’ATER de l’Etat aux universités rend beaucoup plus rares les postes de "demi ATER". La charge de cours d’un ATER temps plein étant incompatible avec le travail de thèse, les doctorants ont le choix entre retarder la date de la soutenance ou finir la thèse au chômage (pour ceux qui ont eu la chance d’être financés auparavant). Toutefois, certaines universités ont eu une politique volontariste de préservation de demi postes, soit de façon transitoire (renouvellement des demi postes engagés avant la réforme), soit en considérant que cet effort budgétaire fait partie de leur politique de formation doctorale. Bref, la situation évolue, mais pas aussi mécaniquement que nous pouvons le craindre. Le bureau de l’ANCMSP cherche donc à évaluer le nombre de postes et celui de ½ postes qui seront ouverts pour l’année 2007-2008. Nous appelons donc les inscrits à notre listes, doctorants comme titulaires (et notamment les responsables de commissions de spécialistes), à nous faire parvenir les informations dont ils disposent.

Nous travaillons à une synthèse des situations locales qui sera utile collectivement, en attendant un débat plus général sur le parcours de thèse : ses financements, son encadrement (intellectuel et matériel), ses exigences et son évaluation. Les contributions seraient ici aussi bienvenues…

Postes de MCF : précisions

Sur les 19 postes de MCF ouverts au concours pour la session de juin 2007, 5 sont marqués "S", c’est-à-dire "susceptibles d’êtres vacants". D’après nos informations, cela signifie que ces postes sont actuellement occupés par des titulaires pouvant "prétendre faire valoir leurs droits à la retraite" ou étant susceptibles d’être mutés, détachés ou de devenir professeur à la voie longue. Nous travaillons actuellement à savoir quels postes seront effectivement ouverts dans les prochaines semaines. Pour favoriser la transparence de la procédure de recrutement et l’égalité d’information entre tous les candidats potentiels, nous appelons notamment les responsables des commissions de spécialistes concernées (Avignon, IEP Bordeaux, IEP Lyon, Paris 1, Paris 8) à nous tenir informés des situations locales.

En tout état de cause, il n’y a actuellement que 14 postes "sûrs". Si l’on retranche celui d’Aix qui a été remis au concours après les invraisemblables péripéties que l’on sait (non validation de la liste de la commission de spécialistes par le CA de l’IEP), cela ne fait que 13 "nouveaux" postes. 2007 ne s’annonce donc pas comme un millésime exceptionnel !

Postes de profs : précisions

Contrairement à ce que laisse penser le message diffusé sur la liste ANCMSP mardi dernier, la liste des postes de professeurs que nous avons communiquées n’est pas celle des postes ouverts au concours d’agrégation, mais aux autres voies d’accès à ce poste. Sauf nouvelle incompréhension des subtilités des procédures administratives, la situation est donc la suivante : - les postes à l’université de Toulouse 1 et à l’université de Clermont-Ferrand sont destinés à être pourvus par une agrégation à la voie longue. - les postes à l’université d’Amiens, à l’IEP de Bordeaux, à l’université Montpellier 1, à Paris 1, à l’ENS et à l’UVSQ sont ouverts à la mutation.

L’ANCMSP est à la recherche de toute information sur le sujet.

Rappel sur les libéralités

Plusieurs annonces diffusées récemment sur la liste promeuvent des "libéralités". Si l’ANCMSP ne souhaite pas censurer des annonces de financements sur sa liste de diffusion, nous rappelons toutefois que nous luttons depuis plusieurs années contre ces financements illégaux.

De telles bourses forfaitaires ont en effet été qualifiées d’illégales par le ministère (qui travaille actuellement à leur résorption) dans la mesure où elles rétribuent un travail de recherche sans contrat de travail, donc sans cotisation sociale donc sans ouverture de droits. Seul un salaire peut légitimement rétribuer un tel travail.

Nous invitons donc les adhérents à la liste à la recherche de financements à être vigilant à la nature des financements qu’ils proposent ou envisagent d’accepter.

Pour davantage d’information, consultez la rubrique dédiée à ce problème sur notre site : http://ancmsp.apinc.org/spip.php?rubrique69

Mises à jour du site Internet

- "L’insertion professionnelle des jeunes issus de l’enseignement supérieur" (avis du Conseil économique et social, 5 et 6 juillet 2005)
- "De l’Université à l’Emploi" (rapport remis au ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la recherche, 24 octobre 2006)
- Qui évalue nos disciplines, nos écoles doctorales et nos titulaires ? Petite fiche récapitulative sur notre DPST et la MSTP
- Premières infos sur l’ANR (Agence nationale pour la recherche), le rapport annuel d’activité 2005 et la liste des dotations et des bénéficiaires.

Soutenez l’ANCMSP en adhérant !

L’ANCMSP fait de son mieux pour vous tenir informé(e) par cette newsletter, par sa revue Système D et par sa mailing-list. Soutenez-la ! Il suffit d’adhérer en ligne (avec votre carte de crédit, sur un serveur sécurisé) ou d’adhérer par courrier postal (avec chèque et bulletin d’inscription). Merci beaucoup !