Association Nationale des Candidats aux Métiers de la Science Politique (ANCMSP)

AccueilDossiersScience politiqueSalon des Thèses → L'ANCMSP au Salon des Thèses 2010

L’ANCMSP au Salon des Thèses 2010

Diffusé par l'ANCMSP le mercredi 24 février 2010 · Imprimer

Comme chaque année, l’ANCMSP était présente au 9ème salon des thèses, le 5 février 2010.

Clément Desrumaux et Alexandre Hobeika ont présenté un premier bilan de la mise en place du contrat doctoral ; François Briatte est intervenu au sein de la table ronde sur les parcours doctoraux ; Clément Desrumaux et François Briatte ont participé à la table ronde sur les docteurs en entreprise.

La journée a été marquée par un bilan des thèses 2009, un bilan du contrat doctoral et trois tables rondes sur le parcours doctoral, les débouchés des docteurs africanistes et les docteurs en entreprises.

Le bilan des thèses confirme la domination de Paris (Paris 1 et IEP) au sein de la discipline et révèle une évolution des sujets, avec davantage de travaux en relations internationales et sur les aires culturelles. La sélection par le CNU valorise le contenu de la thèse, mais les places sont très peu nombreuses, il faut donc publier (y compris hors de son sujet de thèse) et avoir des enseignements variés… tout en réduisant la durée de la thèse.

Le bilan du contrat doctoral fait suite à notre communiqué de janvier 2009. Les premiers résultats de notre enquête montrent que contrat doctoral n’a pas conduit à l’harmonisation des situations doctorales. Les écoles doctorales semblent peu informées du contenu des contrats, les missions annexes peuvent être très variées. Les inégalités entre statuts et entre sites se multiplient.

La table ronde sur le parcours doctoral souligne les contradictions entre le modèle imposé de la thèse prenant exemple sur les sciences dures (3 ans, cours, pas de thèse sans financement) et les pratiques en science politique. La thèse en 3 ans est considérée comme irréaliste, les ateliers de formation à la recherche sont valorisés au regard des "cours pour étudiants". La durée de thèse, les modalités d’encadrement et la professionnalisation doivent être repensées et discutées.

La table ronde sur les débouchés des docteurs africanistes met en évidence l’insertion très difficile des docteurs dans l’enseignement supérieur en science politique. La question de la durée des thèses est à nouveau posée.

La table ronde sur les docteurs en entreprise confirme la méconnaissance mutuelle des deux milieux, mais aussi le renforcement du recrutement de doctorants sous contrat CIFRE.

Vous pouvez télécharger le compte-rendu du 9ème salon des thèses.

Télécharger : CR_Salon_des_theses_2010.pdf.