Association Nationale des Candidats aux Métiers de la Science Politique (ANCMSP)

Recrutement annulé à Bordeaux 4 : communiqué commun ANCMSP-AECSP-AFSP

Diffusé par l'ANCMSP le mercredi 1er juillet 2009 · Imprimer

Le texte suivant a été communiqué aux abonné(e)s de la mailing-list de l’ANCMSP en réaction à une annulation de recrutement lors de la session 2009. Une motion du comité de sélection sur ce poste a également été diffusée.

Bonjour,

La session de recrutement touche à sa fin, et l’ANCMSP, l’AECSP et l’AFSP souhaitent attirer l’attention des membres de la discipline sur une situation litigieuse.

Le conseil d’administration de l’Université Bordeaux 4 a décidé d’annuler le classement effectué par le comité de sélection pour le poste de maître de conférence en science politique fléché "Politiques publiques internes et internationales de la forêt et du développement durable". Lors de l’audition du 14 mai, le comité de sélection avait arrêté une liste de deux candidats dont le profil correspondait au besoin de l’université résumé dans le fléchage du poste. Un premier conseil d’administration s’était tenu le 8 juin sans l’avis motivé du président du comité de sélection et avait annulé le classement, sans faire de proposition alternative. Une semaine plus tard, avec à sa disposition l’avis motivé du président du comité, le conseil d’administration s’était réuni à nouveau et avait confirmé sa position.

La situation du recrutement à l’Université Bordeaux 4 est d’autant plus préoccupante qu’une annulation avait déjà touché ce même poste en novembre 2007.

Nos trois associations professionnelles s’alarment et dénoncent cette nouvelle annulation. Dans un contexte de pénurie croissante de postes en science politique, les règlements de compte internes aux universités ont pour conséquence directe de priver un jeune chercheur d’un poste de maître de conférence, et de nuire à l’ensemble de la science politique. Dans la mesure où le comité de sélection ne disposait manifestement pas de la confiance du conseil d’administration, en dépit de l’accord de celui-ci lors de sa constitution, il était vain et irrespectueux d’exiger des candidat(e)s l’investissement financier, ainsi que l’énergie et le temps, que requiert une campagne de recrutement.

Nous défendons les principes de transparence et d’égalité de traitement des candidat(e)s au cours des procédures de recrutement. Suite à la loi "LRU" et aux nouvelles responsabilités dévolues aux Présidents des universités, ces principes sont aujourd’hui menacés par le poids des conflits locaux dans l’attribution des postes.

L’ANCMSP, l’AECSP et l’AFSP interpellent le Président de l’Université Bordeaux 4 et les membres de son conseil d’administration, en rappelant que la présente situation contribue à rendre plus incertaine les carrières de l’enseignement et la recherche, à précariser davantage les jeunes chercheurs qui candidatent aux postes de maître de conférence, et à discréditer notre communauté professionnelle.

L’ANCMSP, l’AECSP et l’AFSP