Association Nationale des Candidats aux Métiers de la Science Politique (ANCMSP)

2006 01 22 : ECPR ESSEX

Diffusé par l'ANCMSP le dimanche 22 janvier 2006 · Imprimer

Sujet : [ancmsp] ECPR ESSEX
Date : Sun, 22 Jan 2006 12:22:01 -0800 (PST)
De : ANCMSP ANCMSP
Pour : listancmsp@lists.apinc.org

Bonjour,
Erik Neveu nous demande de faire suivre cette
information concernant une réunion de l’ECPR
Le bureau

Un rappel. L’European Consortium for Political
Research organise du 7 au 9 septembre 2006 sa première
« Graduate conference ». Vous trouverez un grand
nombre de renseignements sur le site de l’European
Consortium for Political Research
http://www.essex.ac.uk/ECPR/events/graduateconference/index.aspx.

Il s’agit d’une manifestation scientifique qui devrait
rassembler prés de 500 doctorant(e)s et docteur(e)s de
toute l’Europe et d’Amérique du Nord – It’s all in
english, of course !
Cette manifestation, que présidera le Pr Charles
Tilly, associera des panels thématiques liés à ses
directions de travail (mouvements sociaux, histoire
sociale, construction de l’état, conflits et
internationalisations) et des panels dont le contenu
sera défini en fonction des offres. En clair vous
pouvez proposer des papiers sur tout thème de la
discipline, c’est l’équipe d’organisation qui bâtit
ensuite de mini-panels cohérents à partir de ces
propositions. Des rencontres plus « professionnelles »
auront lieu sur des thèmes comme « Etre publié (en
anglais) », « les post-docs », les logiques de
carrières dans divers pays d’Europe. Une dimension
festive sera aussi présente sur le beau campus
d’Essex.
Le « package » couvrant tous les frais du séjour
(chambre, repas…) est de 150 ou 200 livres sterlings
selon l’option retenue (se dépêcher pour la version
économique dans des petits apparts de 5 chambres en
cité…il n’y en a que 112). L’université d’Essex est
joignable des aéroports de Luton et Stansted,
fortement desservis par des compagnies low-cost. Par
ailleurs une bourse du mobility fund, couvrant une
large part du voyage, est offerte pour chacune des
douze institutions membres en France… leur liste est
sur le site, et si tel membre du Consortium n’envoie
aucun participant, rien ne s’oppose à ce que, dans le
tact et la discrétion, il « adopte » un doctorant
d’une autre institution.
La deadline est au 1° mars pour déposer des
propositions de panels ou de papiers. Il serait
souhaitable que la jeune génération maintienne le
mouvement, déjà amorcé, de dé-provincialisation de la
science politique française. J’espère vous voir
nombreux à Essex en Septembre, et je peux répondre aux
questions qui resteraient mystérieuses après visite du
site
Cordialement

Erik NEVEU (IEP Rennes)
« Co-Academic Convenor » de la graduate conference.