Association Nationale des Candidats aux Métiers de la Science Politique (ANCMSP)

AccueilBureauParticipation à la CJCBureau 2006-2007 → 2006 fév et suivants - Libéralités Demande (...)

2006 fév et suivants - Libéralités Demande d’aide de la part de la CJC

Diffusé par l'ANCMSP le lundi 13 février 2006 · Imprimer


Original Message -----
From : "Pierre Mayance"
To :
Sent : Monday, February 13, 2006 5:24 PM
Subject : Fw : Libéralités BOSSONS AVEC LA CJC !!!!!!!!!!

Section Libéralités en MARCHE !!!!!!!!!!!!!!

moi j’en sais rien

j’ai juste fait semblant tout le WE de tout savoir après faut que les
personnes compétentes s’engoufrent dans ces opportunités...

> ----- Original Message -----
> From : "Florent OLIVIER" <Florent.Olivier@polytechnique.edu>
To :
Sent : Monday, February 13, 2006 4:03 PM
Subject : Libéralités

Bonjour Pierre,

J’espère que tu as fait un bon voyage de retour.

Suite à nos discussions au CA de la CJC, je me permets un courrier afin de
confirmer l’aide que tu peux apporter (ou faire apporter en motivant des
gens de l’ANCMSP) à la rédaction d’un addendum au Rapport sur les
conditions
de travail illégales des jeunes chercheurs.

Il faudrait écrire quelques paragraphes expliquant ce que sont les trois
types de financement « illégaux » dont nous avons parlé, à savoir

1/ les > libéralités des associations et fondations dans les domaines SHS
qui vous sont proches (celle de Gaulle par exemple, mais ce ne doit pas
être
la seule… J’ai aperçu ton apport -j’imagine- sur la Fondation des Sciences
Politiques

2/ les instituts de recherche français à l’étranger (Turquie, Hong-Kong
etc.
voir pour ça le site du MAE)

3/ les financements par fausses vacations par certains laboratoires (sur
ce
dernier sujet, il conviendrait d’être assez précis sur les méthodes et sur
la diffusion de ces financements : sont-ils anecdotiques dans un seul labo
ou plus courants ?).

Le nombre (ou une estimation) de ces financements, leur montant, les
conditions, etc. sont importants. Si une évolution a eu lieu ces deux
dernières années, suite à la publication du Rapport et à vos démarches, il
serait bon de le signaler.

Si tu trouves dans les archives de l’ANCMSP ou parmi tes collègues un cas
« d’accident du travail » non pris en charge ou arrangé « à l’amiable »,
ce
serait très intéressant.

Au passage, n’oublie pas de mettre sur le lab les documents permettant de
soutenir ce que tu affirmes (« contrat » ou convention non nominative,
sites
web publiant les appels d’offre pour libéralités, note indiquant les
évolutions etc.).

Merci de déposer ces paragraphes et documents sur
http://cjc-lab.jeunes-chercheurs.org/dossiers/dp_liberalites/Addendum,
pour
le 24 février. Tiens-moi au courant si ces délais ne te semblent vraiment
pas tenables.

A très bientôt,

Florent

From : "Florent OLIVIER" <Florent.Olivier@polytechnique.edu>
To : "mayancepierre"
Sent : Monday, February 13, 2006 8:06 PM
Subject : Re : Libéralités

Merci d’avance pour votre contribution.
Pour info, et afin d’éviter de faire le boulot trois fois, Alban s’était
déjà amusé à en lister quelques-unes, ça peut vous aider :

http://cjc-lab.jeunes-chercheurs.org/Membres/Alban/ArchiveLib_e9ralit_e9sLettresEtSHS
Et il doit y en avoir sur la liste des financements compulsée par
l’ANDèS. Si tu as l’impression que quelqu’un souhiate contribuer au
dépouillement de cet annuaire, n’hésite pas à le dénoncer, ce sera plus
simple pour se coordonner.
A+

Florent


Message original --------
Sujet : [ancmspbureau] Fw : [liberalites] 1ers avancements
Date : Fri, 17 Feb 2006 18:28:08 +0100
De : Pierre Mayance
Répondre à : ancmspbureau@yahoogroupes.fr
Pour : Buro ANCMSP

Bissoir

Un mail de relance qui nous est destiné, donc je relance mon appel de début de semaine en profitant de cette occasion qui m’est donné par la CJC (je dis occasion mais bon c’est plutôt injonciton)...

Bon donc sur les libéralités en SHS on dit quoi ? Pardon je précise, quelle est la situation en science po et en SHS, des exemples ? (voir ce qu’on nous demande dans le 2nd mail)

Car il parait que j’ai dit que j’écrivais un truc (on sent le manager d’équipe) et Alban m’a préparé une page (sympa Alban) sauf que je suis totalement incompétent sur le sujet (bouh le nul, vla l’excuse !!!)

on a jusqu’au 24 février...

J’ai essayé de contacter Hélène qui ne m’a pas répondu, je peux encore le faire si vous le désirez, voire bouger mon corps jusqu’à et dans son bureau comme je suis sur Paris pas besion de prendre le train.

Je vous ai forwardé le message de FLorent et l’ancien de début de semaine qui est peut être arrivé avant, trop tard, après, demain, nul part.

Ralu

Piètre Mayance


Original Message -----
From : Florent OLIVIER
To : liberalites@cjc.jeunes-chercheurs.org
Cc : jerome.dumont@univ-rennes1.fr
Sent : Friday, February 17, 2006 5:33 PM
Subject : [liberalites] 1ers avancements

Mail de cadrage long, mais mérite d’être lu.

Bonjour,

Afin que l’on soit tous d’accord et motivés pour donner deux-trois heures ce week-end pour cet addendum, je vais faire un premier bilan (très positif) de ce qui s’est produit depuis le début de la liste, il y a quelques jours.

Tout d’abord concernant la répartition du travail, un bon nombre d’entre vous ont répondu positivement, ce qui est de bonne augure. Ne manque de réponse que d’Alexandra et de Deborah, mais nous ne doutons pas de leur parole. ;-)
Pour mémoire, la liste de qui fait quoi est ici : http://cjc-lab.jeunes-chercheurs.org/dossiers/dp_liberalites/Travail
C’est d’ailleurs sur cette page que ceux qui écrivent un petit passage sur une thématique qui leur est proche peuvent déposer leur texte. Des points d’interrogations bleus suivent le nom de la thématique en question. Il suffit de cliquer dessus pour créer une page dans laquelle déposer son texte. Un lien sera généré automatiquement. Facile ;-)

Une quarantaine de courriers échangés sur le sujet depuis lundi. Pas mal du tout. D’autant que la plupart sont constructifs.

N’hésitez pas néanmoins à en parler dans votre asso. Ca peut être un bon moyen pour "activer" un ptidjeunz. Rien de tel qu’une activité concrète pour prendre conscience de l’intérêt du discours produit et véhiculé par la CJC... Il reste quelques taches sans personne pour s’en occuper encore.

Autre bonne nouvelle, transmise par Frédérique (dino CJC, actuellement à l’ANDèS) : " Je te suggère de voir avec Ronan, qui a développé le bidule, ce qu’il serait possible de faire [pour ajouter des fonctionnalités pour faciliter le recensement], surtout que nous avons eu une demande un peu similaire (via la fondation Kassler, qui avait entendu parler du site par le ministère suite à une entrevue avec la CJC... le monde est petit)."
Gross s’est donc déchargé sur la FNAK !! Mais aussi bien je vois l’intérêt de celle-ci concernant son coeur de cible (les non français) aussi bien je ne vois pas pourquoi ils feraient un recensement complet des libéralités. Donc pas de crainte à avoir concernant la concurrence. Peut-être serait-il bon à moyen terme de songer à en rencontrer les responsables (qui pourraient utilement intervenir dans le débat public, notamment contre les financements Egide...).

Afin de répondre en une seule fois à des questions qui m’ont été envoyées en privé, pour les cas d’accident du travail, bien entendu aucun nom ne va transparaître. Ce serait bien d’avoir des témoignages (pas besoin d’y mettre de nom), et s’il y a des documents (genre un avis de non prise en charge ou qqc comme ça), ce serait parfait à mettre ici : http://cjc-lab.jeunes-chercheurs.org/dossiers/dp_liberalites/T_e9moignages. Rassurez les gens à qui c’est arrivé. Ca servira en tout premier lieu pour nous, pour comprendre et savoir exactement comment ça se passe en pareil cas. Et puis en rédigeant, on va synthétiser sans citer tout le monde.

Et oui, si vous avez des exemples de "conventions", "contrats" et autres documents attestant les difficultés rencontrées (ou promises) et les positions officielles des financeurs ou pourvoyeurs, n’hésitez pas à les scanner et à les déposer sur le Lab, la partie "infos financeurs" de http://cjc-lab.jeunes-chercheurs.org/dossiers/dp_liberalites/Addendum sert essentiellement à cela. Si c’est possible, prenez une résolution moyenne, que ce soit lisible sans plomber le pauv’Lab.

Outre la page "addendum" qui liste déjà quelques cas, il y a une mine d’or dans l’espace de travail d’Alban :
http://cjc-lab.jeunes-chercheurs.org/Membres/Alban/CollectorLib_e9ralit_e9s/wikipage_view
Un truc qu’il a compilé au fur et à mesure depuis le début du travail sur le Rapport.
Il faudrait tout rapatrier sur la page de l’Addendum. Du coup, il est possible qu’il y ait quelques doublons, et ça évitera d’en faire davantage.
Est-ce que l’une des personnes qui ont accepté de faire le recensement à l’aide de l’annuaire de l’ANDèS pourrait commencer par ramener les documents et liens de cette page vers la page de l’addemdum ? http://cjc-lab.jeunes-chercheurs.org/dossiers/dp_liberalites/Addendum Qui s’en charge ?

Pierre, il existe une autre page qu’Alban avait mijoté semble t-il à ton intention (euh, j’espère que tu as de l’aide du côté de l’ANCMSP). Idem, ce serait bien de les rapatrier, et surtout ce peut être une source précieuse d’informations pour ce que tu as accepté d’écrire.
http://cjc-lab.jeunes-chercheurs.org/Membres/Alban/ArchiveLib_e9ralit_e9sLettresEtSHS

Béatrice, pour Vaincre la Mucovicidose, ton message sur la page http://cjc-lab.jeunes-chercheurs.org/dossiers/dp_liberalites/VaincreLaMucoviscidose n’apparaît pas. Je me suis donc permis de le remplacer par les infos que tu m’avais envoyé en privé. Tu signales que tu as des documents sur le sujet (convention, doc ?). Effectivement par mail c’est pas top, mais si tu peux les scanner pour les insérer sur ladite page, j’ai créé deux espaces documents, que tu peux multiplier à loisir : en "modifiant" la page, en mettant des crochets autour du nom de ton [document], revenant sur la page et cliquant sur le point d’interrogation bleu).

Concernant le recensement grâce à l’annuaire de l’Andès, nous sommes suffisamment pour bien avancer. Je lancerai un appel sur agora, des fois que des volontaires auraient oublié de se signaler, mais là c’est déjà bien.
Tout d’abord, êtes-vous bien inscrits sur le site de l’ANDèS tous les 6 ? Pas de pb pour accéder à la base de données ?
Nous avons l’autorisation officielle de l’ANDèS, donc allons-y gaiement, lâchons-nous ! On a bien deux-trois heures devant-nous ce week-end, non ?
On me signale que toutes les données et les outils sont disponibles en ligne. Ronan, si tu vois une manière plus simple de faire ce recensement, n’hésite pas.
J’ai ajouté une colonne "adresse web" pour retrouver la trace des libéralités en question. S’il y a des documents, ils peuvent être rapatriés sur la page Addendum.
Afin d’éviter d’écraser le travail les uns des autres, il serait bon de signaler que vous êtes en train de modifier le fichier. IMPORTANT : On travaille toujours à partir de la version en ligne (qu’on télécharge pour y intégrer ses ajouts et qu’on uploade ensuite). Pour cela, sur la page de présentation du fichier excell, http://cjc-lab.jeunes-chercheurs.org/dossiers/dp_liberalites/annuaireliberalite.xls/NuxDocument_view on peut "modifier" et ajouter son nom en bas pour signaler qu’une modif est en cours. Bien sûr il est nécessaire de songer à l’ôter quand on a fini.
Et pour assurer, il serait bon que chacun, lors d’une mise à jour du fichier, pense à indiquer dans le champ "description" du fichier la date (voire l’heure) de mise à jour et son nom.
Laissons de côté les financements par région, quelqu’un d’autre s’en charge (n’est-ce pas Thomas ?).
Il y a 6 personnes actuellement volontaires pour le recensement. Si on se contente, dans un premier temps, de Recrutement de personnel / Chercheur doctorant, la base de données est divisée en sept dossiers disciplinaires, de chacun une centaine d’offres de financements (des recoupements possibles). Le plus simple pour éviter de faire 36 fois la même chose, est d’en prendre chacun un. Benoît s’est déjà lancé sur un.
Merci à chacun d’entre vous de préciser sur la page http://cjc-lab.jeunes-chercheurs.org/dossiers/dp_liberalites/Travail le dossier disciplinaire que vous choisissez de traiter.
Pour mémoire, il y a :

* Mathématiques et informatique
* Physique et sciences pour l’ingénieur (Benoit Maugis)
* Sciences de la terre et de l’univers
* Chimie
* Biologie, médecine, santé
* Sciences de l’homme et humanités
* Sciences de la société

Jérôme (ne sachant pas si tu es sur la liste ou non, je te mets en copie), concernant les bourses alpha de la Communauté européenne, c’est un peu comme les bourses Marie Curie (MCF). Le problème là c’est que ce sont des financements étrangers. Il nous manque du recul juridique : est-ce qu’un travail effectué sur le territoire français avec de l’argent étranger dépend du droit du travail français ? A priori oui, mais je n’ai pas l’article de loi qui le stipule.
Après le problème est que les financements européens sont tous délivrés sous cette forme. La plupart du temps on a le choix : salaire (donc nettement inférieur) ou libéralité. Dans certains pays européens, il y a une forte inertie pour considérer les post-doc, et pire les doctorants, comme des professionnels à rémunérer. Question de culture et de contexte social de l’emploi. On ne peut pas s’étonner que la CE, pour englober tout le monde, laisse le choix. Je ne leur jetterai pas la pierre.
Par contre, ça soulève un problème général, lié à une phrase que l’on entend souvent : "on ne peut pas refuser à quelqu’un qui reçoit un financement de l’étranger de venir travailler en France". D’où la multitude d’étrangers qui sont en France avec un petit bout de bourse de 400-800 euros.
Ne peut-on envisager une "structure" (genre Egide, mais en plus légal et transparent) à qui tout financement venu de l’étranger devrait être versé, qui prendrait aux frais du MAE (direction des relations scientifiques et culturelles, service de la collaboration scientifique) le complément pour atteindre un niveau décent en France (et bien l’AR, c’est le plus logique) et reverserait le tout sous forme de salaire ? On peut même imaginer un montant minimum en dessous duquel on considère que la personne n’est pas subventionnée par son pays d’origine (genre s’ils accordent 300€ par an) et avoir alors une procédure de refus.
Cécile, est-ce que la liste étrangers@ s’est déjà penchée sur cette option ?

Sur la page Addendum, on peut lire "Les INSA disposent d’une association de valorisation, [INSAVALOR] ? : bien qu’adoptant un discours officiel très responsable, l’association sert aussi de structure-écran (en incluant Egide dans le dispositif) pour rémunérer sans les salarier des jeunes chercheurs étrangers."
Jasmin (ADIL) qui est dans une INSA répond "oui oui j’avais bien vu ça mais je ne vois pas de quoi on parle. A part les bourses Egide classique, je ne connait pas d’autres libéralités (il existe une structure - filiale de valorisation- qui s’appelle INSAVALOR et qui à ma connaissance verse des salaires)."
Si quelqu’un connait la source de ces phrases et a des éléments complémentaires, il est le bienvenu.

Voilà tout !
Merci de votre courage pour avoir lu jusqu’ici. Au plaisir de lire vos textes et listes recensées sur le Lab...

Florent


Original Message -----
From : "Florent OLIVIER" <Florent.Olivier@polytechnique.edu>
To :
Sent : Monday, February 13, 2006 4:03 PM
Subject : Libéralités

Bonjour Pierre,

J’espère que tu as fait un bon voyage de retour.

Suite à nos discussions au CA de la CJC, je me permets un courrier afin de confirmer l’aide que tu peux apporter (ou faire apporter en motivant des gens de l’ANCMSP) à la rédaction d’un addendum au Rapport sur les conditions de travail illégales des jeunes chercheurs.

Il faudrait écrire quelques paragraphes expliquant ce que sont les trois types de financement « illégaux » dont nous avons parlé, à savoir

1/ les > libéralités des associations et fondations dans les domaines SHS qui vous sont proches (celle de Gaulle par exemple, mais ce ne doit pas être la seule… J’ai aperçu ton apport -j’imagine- sur la Fondation des Sciences Politiques

2/ les instituts de recherche français à l’étranger (Turquie, Hong-Kong etc. voir pour ça le site du MAE)

3/ les financements par fausses vacations par certains laboratoires (sur ce dernier sujet, il conviendrait d’être assez précis sur les méthodes et sur la diffusion de ces financements : sont-ils anecdotiques dans un seul labo ou plus courants ?).

Le nombre (ou une estimation) de ces financements, leur montant, les conditions, etc. sont importants. Si une évolution a eu lieu ces deux dernières années, suite à la publication du Rapport et à vos démarches, il serait bon de le signaler.

Si tu trouves dans les archives de l’ANCMSP ou parmi tes collègues un cas « d’accident du travail » non pris en charge ou arrangé « à l’amiable », ce serait très intéressant.
Au passage, n’oublie pas de mettre sur le lab les documents permettant de soutenir ce que tu affirmes (« contrat » ou convention non nominative, sites web publiant les appels d’offre pour libéralités, note indiquant les évolutions etc.).

Merci de déposer ces paragraphes et documents sur http://cjc-lab.jeunes-chercheurs.org/dossiers/dp_liberalites/Addendum, pour le 24 février. Tiens-moi au courant si ces délais ne te semblent vraiment pas tenables.

A très bientôt,

Florent