Association Nationale des Candidats aux Métiers de la Science Politique (ANCMSP)

AccueilRecrutementsRecrutements MCF (Maître de conférences)Recrutements 2019-2020 → Auditions MCF 2020 : quelques recommandations (...)

Auditions MCF 2020 : quelques recommandations aux comités de sélection

Diffusé par l'ANCMSP le vendredi 13 mars 2020 · Imprimer

Les auditions pour les postes de MCF ouverts au concours 2020 approchent à grands pas.

Seuls 17 postes sont ouverts au concours en science politique. Ce très faible nombre doit être rapporté au nombre de candidat·e·s : cette année, 134 personnes ont été qualifiées aux fonctions de maître·sse de conférences en section 04, auxquelles il faut ajouter celles qualifiées les trois années précédentes. Le nombre de candidatures pour chaque poste est donc très élevé et contribue à maintenir bon nombre de chercheur·se·s dans la précarité.

Dans ce contexte de précarisation des jeunes et moins jeunes chercheur·se·s et prenant en compte les retours des candidat·e·s des années précédentes, le bureau de l’ANCMSP invite les responsables des comités de sélection à :

  • Prendre en charge les frais de déplacement et de séjour des candidat·e·s pour assister aux auditions. Pour rappel, les membres des comités de sélection sont défrayé·e·s.
  • Informer les candidat·e·s de leur audition au moins deux semaines à l’avance.
  • Publier les noms des membres des comités de sélection et des dates de sélection/audition en envoyant ces informations à l’adresse suivante pour que le bureau puisse les publiciser : bureau(a)ancmsp.com
  • Appeler tou·te·s les candidat·e·s à la fin de la journée d’auditions pour les informer du classement et faire un retour personnalisé sur l’audition si le·la candidat·e le souhaite.
  • Rendre public le CR de l’audition et des discussions ayant eu lieu lors de la prise de décision sur les classements.
  • Prévoir une salle d’attente digne de ce nom pour les candidat·e·s auditionné·e·s (chaises, bouteilles d’eau, café etc).
  • Être à l’écoute des contraintes des candidat·e·s pour fixer l’ordre de passage lors de l’audition et éviter au maximum les chevauchements. Nous rappelons à toutes fins utiles que la vidéoconférence est un moins admis pour faire passer une audition si le candidat le demande (et notamment - mais pas uniquement - si la situation sanitaire l’exige). A noter : deux universités se sont engagées, si elles ont plus de 2 auditionné·e·s en commun, à réaliser les auditions au même endroit. Ceci paraît être une bonne pratique à mettre en place pour les nombreux chevauchements prévus cette année. Dans ce cas, les comités de sélection veilleront à ne pas communiquer entre eux la liste des auditionné·e·s avant qu’elle ne soit établie pour toutes les universités concernées par le chevauchement.
  • Veiller à ce que les membres du comité de sélection en situation de partialité avec un·e ou des candidat·e·s se retirent du comité de sélection. Voir les recommandations du Ministère à ce sujet ici et ici.
  • Accorder au moins vingt minutes aux candidat·e·s pour qu’ils et elles puissent présenter convenablement leur candidature.