Association Nationale des Candidats aux Métiers de la Science Politique (ANCMSP)

AccueilBureauSystème DArchive : SD 23, juin 2008 → Commentaires SD 23 par J Hersant

Commentaires SD 23 par J Hersant

Diffusé par l'ANCMSP le lundi 23 juin 2008 · Imprimer

NE PASSE PAS TA THESE D ABORD

PAGE 1

Beaucoup d’entre nous l’ont lu avec régularité et plaisir :
le blog « passe ta thèse d’abord », tenu par une doctorante
puis jeune docteure sans poste, décrivait par le menu
les états d’âmes, les épreuves, les plaisirs éprouvés
par un aspirant chercheur en science politique.

Commentaire : Elle n’a pas eu un post auj ? Ou je confond et la nouvelle la concernant étant qu’elle avait soutenu…

Commentaire J. : Oui et en plus le blog n’existe plus, il a disparu de la toile

Mais aussi au leitmotiv que serinent tous
les parents : « passe ton bac d’abord ». Manière de dire
que des études longues, et de plus en plus longues, sont
un sésame indispensable à la réussite personnelle et sociale.
Dans cet ordre d’idée, conseilleriez-vous à votre petit frère
ou petite soeur, ou à votre fils ou fille de faire un doctorat ?
La réponse me semble de moins en moins évidente.

Me ? Nous non ?…
J : Idem ou supprimer tout simplement "me"

Tout d’abord – mais il s’agit là d’une évolution de long
terme et non récentea enlever -, le doctorat est de moins en moins
un diplôme a enlever ca alourdit la phrase socialement valorisé. Les connotations qu’il
véhicule sont assez largement négatives : faire une thèse
est souvent considéré comme une manière de prolonger
ses études et de ne pas quitter le monde étudiant. Plus
généralement, faire un doctorat, même lorsqu’on est rémunéré,
est rarement considéré comme une activité professionnelle
en dehors, et parfois même au sein du
monde académique. Les possibilités de valorisation de
cette expérience en dehors de l’université demeurent très
limitées en France malgré les incantations ministérielles et les mobilisations certes limitées des organisation de jeunes chercheurs

Jeanne : enlever "et non recente", c’est lourd comme phrase

PAGE 2

À nos lecteurs. Le bureau de l’ANCMSP vous prie de l’excuser pour avoir « sauté » une livraison de Système
D, publication normalement bisannuelle. L’accélération des réformes aux enjeux très lourds pour notre
discipline n’est pas pour rien dans cette désorganisation. Nos excuses, aussi, pour la piètre mise en
page du présent numéro : nous avons dû changer de procédé pour la confection matérielle de notre journal,
et espérons l’améliorer dès le prochain numéro. Les coups de mains techniques sont évidemment
aussi bienvenus que les contributions de fond ! Merci pour votre soutien.

Jeanne : remplacer "pietre" par simplifiee, pas la peine de se fouetter, elle est tres bien cette mise en page !!

PAGE 4

On peut également
s’interroger sur les conséquences
sur les résultats de la composition
des jurys d’agrégation, qui
dépendent on le sait du seul président.

Reformuler : "On peut egalement s’interroger sur les consequences que peut avoir sur les resultats la composition des jury..."

On
peut hélas craindre qu’on soit
aujourd’hui au plus loin d’une
rationalisation des procédures de
recrutement de ce modèle, ou
d’un modèle qui s’en rapproche-

Il en manque un bout a la fin, non ?

PAGE 5

Mais enl ’absence de l’invitée
de marque, « l’enseignement
supérieur », thème de l’aprèsmidi,
semble nettement moins
intéresser l’assemblée et les
rangs commencent à se parsemer.

ca sonne mieux je trouve

PAGE 7

C’est délibérément
que je l’ai formulée à la
manière des dix commandements
du candidat à la qualification (cf.
encadré ci-après).
Enlever "ci-apres"

PAGE 8

Voir les corrections de francais que j’ai deja faites et renvoye en PJ sur la liste buro

PAGE 12

Dans la
première, les intervenants parlent
en direct live bon si c’est pour faire cool OK mais c’est moche ; dans la seconde,
les débats sont retransmis sur
des écrans télévisés. Le Medef a
fait les choses en grand, malgré
un buffet « généreusement » offert
aux convives
a mon avis ca se comprend sans la partie en italique et c’est moins lourd un ton endessous.
Si 35% des docteurs se dirigent
vers l’entreprise à l’issue de leur
thèse, embaucher un docteur ne
va toujours pas de soi. « L’image
du docteur est en déficit »
C’est pas francais , s’alarme
le président de l’association
Bernard Grégory (ABG – qui
n’a rien à voir avec le « petit » du même nom, mais Y A UN TROU. la je comprends pas
Bon la blague du petite gregory on l’a deja faite dans le dernier numero alors l’humour potache c’est bien mais a repetition ca risque de lasser.

PAGE 14

Cela correspond à la
fois à notre attachement aux pratiques
féministes qui cherchent à
favoriser la participation politique
des femmes, et aux enseignements
des études féministes qui
montrent que dans les contextes
mixtes, les hommes ont souvent
un temps de parole disproportionné
par rapport à leur poids numérique.

L’université n’est pas une tour
d’ivoire et les rapports sociaux de
sexe, de classe, de race !!!! y jouent
fortement sur les parcours étudiants
et les carrières universitaires.

NON !!! Y en a marre de ce jargon a l’americaine, les races ca existe pour les chiens pas pour les humains alors merde je veux pas qu’on ecrive ca, je m’en fous si ils l’ont dit. On dit des rapports sociaux de sexe, de classe et d’origine

PAGE 15

À l’agrégation enfin, les faibles effectifs n’empêchent
pas de tirer des conclusions nettes : nul besoin
d’un test de significativité !!! pour voir qu’une candidate
admise sur les 7 lauréats n’est pas un chiffre
qui approche la parité !

Vous avez bu les copains, mais promis si "significativite" existe en vrai, c’est moi qui vous paye des coups

PAGE 16

Doct : (sourire gêné) euh, je suis pas fan de ça,
mais j’ai vu leur projet, ça à l’air solide. Non seulement
c’est un domaine de recherche qui a produit
des résultats, mais les organisateurs-trices ont des
parcours différents, des objets variés, des approches
théoriques diverses…en termes de productivité !!!
scientifique, c’est probablement bon. Bon évidemment
parfois ça va un peu loin : ils, enfin
« elles/ils », parlent de queer, enfin de trucs américains
comme ça…

En termes de production scientifique !!! ca aussi ca m’enerve, si l’ANCMSP se met a parler de productivite alors c’est vraiment nimp’ puisque c’est justement ce qu’on veut pas.