Association Nationale des Candidats aux Métiers de la Science Politique (ANCMSP)

AccueilRecrutementsRecrutements MCF (Maître de conférences)Recrutements 2019-2020 → Envisager un report des calendriers de (...)

Envisager un report des calendriers de recrutement académique ?

Diffusé par l'ANCMSP le mardi 24 mars 2020 · Imprimer

Communiqué du 24 mars 2020 du bureau de l’ANCMSP

Le Bureau de l’ANCMSP souhaite prendre position et formuler des propositions concernant l’organisation des recrutements académiques (ATER et MCF en particulier) en science politique compte tenu des circonstances actuelles. Les recrutements en sociologie peuvent être également concernés, puisque les marchés du travail se recoupent en partie.

L’épidémie de coronavirus crée une situation de grande incertitude pour les candidat·e·s, et il est urgent que les comités de sélection répondent à leurs inquiétudes. Le maintien du calendrier actuel de recrutement risque de créer de fortes inégalités entre les candidat·e·s, que ce soit en termes de conditions de confinement (disponibilité d’un espace de travail à domicile, accès à une connexion internet fonctionnelle, travail familial, etc.), ou de conditions d’audition si celles-ci se tiennent par visioconférence. Par ailleurs, la visioconférence est susceptible de compliquer les délibérations des jurys. Une pétition circule pour demander le report du calendrier (elle peut être signée ici), et les calendriers d’autres recrutements, notamment au CNRS, ont été modifiés.

En pratique, nous aimerions proposer les solutions suivantes :

Il nous semble possible de maintenir les dates limites de dépôt des candidatures sur GALAXIE, cette première étape de la procédure étant légère ;

Il serait cependant envisageable de décaler la date limite d’envoi des pièces du dossier sur GALAXIE (la partie la plus lourde des candidatures) d’une ou deux semaines. Pour les recrutements d’ATER (certaines universités demandent encore un dossier papier !), l’envoi de pièces complémentaires devrait pouvoir se faire exclusivement en format numérique ;

Pourquoi ne pas repousser les auditions à fin mai ou début juin, et les tenir à un seul endroit, sur une même semaine (une semaine pour les recrutements en science politique, une semaine pour les recrutements en sociologie) ? Nous sommes conscient·e·s que la planification des auditions nécessite un travail d’organisation important de la part des jurys de recrutement, et qu’il sera difficile de prévoir à nouveau des dates qui conviennent à toutes et tous dans un temps si restreint. Pour cela, comme le Bureau de l’ANCMSP le propose depuis plusieurs années, la solution d’organiser toutes les auditions à un seul endroit et sur une même semaine serait avantageuse à la fois pour les jurys et les candidat·e·s, car elle suppose une organisation plus simple, des frais moindres, et une absence de chevauchement des auditions (la quasi-totalité des jurys sont dans ce cas cette année).

Nous invitons les président.es de jury à faire connaître leur position au sujet de ces trois propositions. Comme nous le faisons déjà à propos des chevauchements d’auditions et du suivi des offres publiées, le Bureau de l’ANCMSP se tient à la disposition des jurys pour faciliter leur coordination afin d’organiser un lieu et une période d’audition uniques.

Bon courage à toutes et tous en cette période compliquée,

Le Bureau de l’ANCMSP