Association Nationale des Candidats aux Métiers de la Science Politique (ANCMSP)

AccueilBureauSuivi du recrutement → Lettre au President de la CS de Reims

Lettre au President de la CS de Reims

Diffusé par l'ANCMSP le mercredi 16 juin 2004 · Imprimer

ANCMSP c/o Université Paris 1
Département de science politique
17 rue de la Sorbonne, 75231 Paris Cedex 05
www.ancmsp.org – liste-ancmsp@topica.com

Objet : concours de recrutement de maîtres de conférences en science
politique / urbanisme 2004.

Paris, le 16/06/2004

Monsieur le Président,

Depuis sa création en 1996, l’Association Nationale des Candidats aux Métiers de la Science Politique est soucieuse de rendre transparente la procédure de recrutement des maîtres de conférences de la discipline. Ainsi, la quasi totalité des présidents de commissions de spécialistes nous informent sur leur composition, harmonisent les dates des auditions pour éviter les chevauchements, rendent publics les noms puis le classement des candidats auditionnés via notre liste de diffusion. Désormais, les campagnes de recrutements en science politique sont devenues lisibles pour tous.
Cette année encore, les acteurs du recrutement se sont efforcés de respecter cette exigence de publicité. Cependant, force est de constater que, sur le poste ouvert dans les sections 04 et 24, l’Université de Reims s’est singularisée à la fois par son absence de transparence et par sa surprenante décision d’ajourner le concours. L’ANCMSP a du mal à comprendre que, dans une telle période de pénurie de postes et face à l’excellence reconnue des candidats (dixit la section 04 du CNU), le recrutement d’un Maître de Conférence n’ait pu avoir lieu. Elle tient donc à exprimer sa surprise et sa très vive préoccupation à l’égard d’une décision qui renforce la détérioration générale des recrutements : cette année, notre discipline ne s’est vue octroyer que neuf postes dont un pourvu à la mutation. L’ANCMSP espère donc vivement que ce poste soit rouvert pour la session d’automne 2004 de sorte qu’un recrutement soit rendu possible.
Par ailleurs, malgré nos sollicitations, il fut extrêmement difficile d’obtenir les informations qui favorisent la transparence de la procédure de recrutement. Pourrions-nous envisager, lors du prochain concours, une réelle coopération avec l’URCA ? Nous sommes prêts à nous mettre en contact avec un politiste que nous inscririons sur la liste de diffusion et qui deviendrait en quelque sorte une personne ressource, un correspondant de l’URCA. A ce titre, nous vous invitons à communiquer l’adresse Internet mentionnée ci-dessus à l’ensemble des politistes concernés (enseignants–chercheurs, doctorants, étudiants en DEA) qui trouveront là l’essentiel des informations sur les colloques, les publications et les débats qui structurent la discipline.

Dans l’attente d’une réponse, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, nos sincères salutations.

Télécharger : Lettre_president_Reims.doc.