Association Nationale des Candidats aux Métiers de la Science Politique (ANCMSP)

AccueilDossiersEnseignement Supérieur et RechercheCJC → Objectifs de l'année et bureau de la CJC (...)

Objectifs de l’année et bureau de la CJC (2018-2019)

Diffusé par l'ANCMSP le vendredi 8 février 2019 · Imprimer

A l’occasion de l’AG 2018 de la CJC, co-organisée à Paris par l’ANCMSP, le bureau a été renouvelé et ont été votés les objectifs de l’année.

La Confédération des Jeunes Chercheurs a présenté ses objectifs ses objectifs pour l’année 2018-2019 et procédé au renouvellement de son bureau, à l’occasion de son Assemblée Générale des 24 et 25 Novembre dernier à Paris et accueillie par les associations Doc’Up (Association des Doctorants de Sorbonne Université), Les Cartésiens (Docteurs et Doctorants de Paris) et ANCMSP (Association Nationale des Candidats aux Métiers de la Science Politique).

Objectifs de l’année 2018-2019

À l’occasion de son Assemblée Générale, la CJC poursuit ses engagements dans la défense des droits et l’amélioration des conditions de travail des jeunes chercheur-es, la promotion du doctorat et la juste représentation des jeunes chercheur-es.

Jeunes chercheur-es internationaux : opposition ferme et totale à la hausse des frais d’inscription

S’opposer à toute discrimination entre jeunes chercheur-es sur la base de la nationalité, en particulier sur la question des frais d’inscription : la CJC considère que les doctorant-es ne devraient pas payer de frais d’inscription en tant que professionnel-les de la recherche.

Précarité et conditions de travail : agir face à l’inacceptable

Continuer à lutter contre la non-contractualisation des jeunes chercheur-es et les situations contractuelles inacceptables. La CJC s’alarme des politiques de dégradation massive et continue de la situation de l’emploi dans l’ESR, ainsi que de l’opacité du mode de recrutement des chercheur-es et des enseignant-es-chercheur-es.

Représentation des jeunes chercheur-es : pour une représentation « juste et
authentique »

Veiller à une représentation “propre et authentique” des jeunes chercheur-es au sein des conseils centraux des établissements de l’ESR et au CNESER.

Europe : promouvoir la liberté de recherche et la science ouverte

Développer la solidarité avec les chercheur-es confronté-es à des restrictions et menaces sur leur liberté de recherche et d’expression de la part de leur gouvernement. Soutenir le plan S et les initiatives européennes en faveur de la science ouverte.

Reconnaissance du doctorat : poursuivre les actions réalisées


Poursuivre l’amélioration de la reconnaissance du doctorat, en accompagnant l’adoption de toutes les fiches RNCP par les établissements de l’ESR. Poursuivre la dénonciation des diplômes entretenant par leur appellation la confusion avec le diplôme de doctorat tel que défini par le code de l’éducation.

Égalité : développer notre réflexion

Reprendre le travail sur l’égalité femmes-hommes dans l’enseignement supérieur et la recherche. Approfondir notre réflexion sur toutes les formes de discrimination, relatives notamment au handicap, à l’orientation sexuelle, au genre, ou au racisme. S’opposer au harcèlement lié à ces différentes discriminations existant au sein de l’enseignement supérieur et la recherche.

Guide du doctorat : promouvoir les fiches du Doctorat à la Loupe
La CJC souhaite valoriser les fiches du Doctorat à la Loupe en regard du travail de mise-à-jour réglementaire effectué, en publiant un guide unifié dans une version numérique et papier.

Renouvellement du bureau

La CJC a renouvelé son bureau :

  • Quentin Rodriguez - Président (Association Doct’Auvergne)
  • Maricel Rodriguez Blanco - Vice-Présidente (ANCMSP)
  • Clément Lescloupé - Vice-Président (ANCMSP)
  • Victor Lefèvre - Vice-Président (Mobdoc)
  • Hanane Omichessan - Vice-Présidente (Doc SP)
  • Alexandre Matic - Vice-Président (A’Doc)
  • Malak Ben Rahhal - Secrétaire (AJC06)
  • Blaise-Maël Retailleau - Trésorier (Optic)