Association Nationale des Candidats aux Métiers de la Science Politique (ANCMSP)

AccueilBureauParticipation à la CJCBureau 2007-2008 → Réforme de l'organisation de la CJC

Réforme de l’organisation de la CJC

Diffusé par l'ANCMSP le mercredi 12 novembre 2008 · Imprimer

Avant propos de P mayance

Cette réforme est un vieux serpent de mer de la CJC. Pendant longtemps c’est notre camarade Francis de l’ADDAL, créateur d’EURODOC qui avait travaillé là dessus.

Le combat central est d’arreter qu’un nombre limité de type décident de tout à la CJC car ils ont fait leur métier de la cause du doctorat. Décisions qui sont ensuite voté à l’unanimité par les assos, car à la CJC on aime l’unanimité qui limite les discussions.

Ce groupe, depuis des années, est celui qu’on peut appeler les "rennais", cad Collonge, Cornillet, puis Maiwenn. Morgane est proche d’eux, mais qq peu différente. La nouvelle représentante CJC est la copne de Cornillet depuis 6 mois, Maiwenn et Collonge sont ensemble depuis deux ans... Donc tout ce petit monde se parle au téléphone, décide tout seul, va représenter tout seul et surtout considère que les dossiers qui ne sont pas maitrisés par eux memes ne sont pas des dossiers CJC. Je me suis battu contre eux sur le dossier des recrutements académiques, dont ils s’en foutent et bottent en touche car la cjc n’a pas d’expertise, comprendre "ils n’ont pas d’expertise".

Voilà

On a fait du poil à gratter actif pendant trois ans (j’ai peut etre oublié des gens)

2005/2006 :
Julien Scolaro, Joel Gombin pour aspasie
Elise Cruzel au départ (2004/2005) puis Jeanne hersant et Pierre MAYANCE

2006/2007
P Mayance, J Gombin, Fredéric Chateignier, Mathieu Hauchecorne, Elise, deux strasbourgeois et Claire DAjoie en juin

2007/2008

P Mayance, J Gombin, Fredéric Chateignier, Mathieu Hauchecorne, Claire Danjoie

Commentaires Statuts

On vire les collectifs ? Pourquoi ?

historique, la CEC a du se monter sur la base de collectif, avant qu’ils se transforment en association.

Auj quel intérêt de garder des collectifs avec les limitations déjà présentes dans les statuts ?

Pour rappel : les collectifs de doctorants dont au moins un des buts principaux correspond à l’un des alinéas de l’article 2. Les collectifs disposent d’une période transitoire de six mois à partir de leur date d’adhésion pour se constituer en association selon l’alinéa ci-dessus. Au delà de cette période, leurs représentants n’ont plus de voix au conseil d’administration ni aux assemblées, mais ils peuvent y assister et y participer ;

Ca permet d’intégrer si collectif se forment sur de nouvaux sites, ou si collectifs nationaux sur enjeu disciplinaire ou enjeu spécifique (collectif contre la disparition des demi postes d’ater si on invente un exemple) et qui n’a pas pu encore se mettre en association.

On vire les adhésions individuelles, ENFIN !

l’ANCMSP a toujours été opposée à ces adhésions individuelles.

Le danger est qu’on nous sorte une asso des anciens membres de la CJC pour que les hyper actifs continuent à garder les rennes...

Donc PAS d’asso d’anciens !

Question en fait de l’adhésion à une asso membre pour etre actif CJC.

L’ANCMSP défend l’idée que l’ASSO est tout, d’où le terme de confédération. Les positions doivent être celles de l’asso et de la CJC pour les positions votées par la Confédération.

Il faudrait faire un peu la chasse aux adhésions, avec dissolution et faire le tour de qui a le droit d’etre membre des assos membres. Ca va du doctorant, à l’ancien docteur, voire du docteur en poste MCF, ce qui n’est pas normal... Car on est des JC !

Texte révision b/ Fonctionnement du conseil d’administration

Le conseil d’administration est souverain dans ses décisions. Chaque association (ou collectif) membre de la confédération y dispose de cinq voix indivisibles, quel que soit le nombre de ses adhérents. Chaque personne physique membre de la confédération dispose d’une voix au conseil d’administration.

Pour délibérer valablement, le conseil d’administration doit atteindre un quorum de la moitié de ses membres selon les modalités définies dans l’article 6. Si ce quorum n’est pas atteint, le conseil d’administration pourra se réunir dans un délai d’une semaine à un mois, et pourra statuer à la majorité des membres présents ou représentés.

Position ANCMSP :

On met pourra afin que "Reformulation : le CA n’est pas obligé de se réunir de nouveau (notamment s’il n’y avait pas de votes lors du CA n’ayant pas atteint le quorum)"

Au contraire ! le CA permet de controler le bureau. Si le quorum n’est pas atteint c que le CA a des prob, qu’il faut donc régler vite, quitte à virer des assos adhérentes qui ne donnent pas de signe de vie, sauf pour donner des procus et garantir une majorité par un vote toujours positif qui sert au bureau en place et aux membres actifs en place !

Texte révision Article 12 : Bureau

Le bureau de la confédération est constitué d’au moins un président, un trésorier et un secrétaire, élus au cours de l’assemblée générale ordinaire parmi les actifs, adhérents d’une association membre du conseil d’administration, et présents le jour de l’élection.
La durée du mandat est de un an et le président a un mandat non renouvelable. Les membres du bureau doivent être, à la date de l’assemblée générale élective, doctorant ou docteur depuis moins de cinq ans, afin de rester cohérent avec la définition du terme de jeunes chercheurs définies à l’article 2.

Position ANCMSP :

Les membres du bureau doivent être, à la date de l’assemblée générale élective, doctorant ou docteur depuis moins de cinq ans, afin de rester cohérent avec la définition du terme de jeunes chercheurs définies à l’article 2

Pourquoi pas docteur sans poste de titulaires ou les docteurs non fonctionnaires dans l’enseignement supérieur et la recherche

Commentaires RI

Texte révision Article 7 : Péréquation

b/ De façon à favoriser ceux qui font en sorte de bénéficier des tarifs réduits, la péréquation éventuelle des frais de transport est calculée sur un prix moyen au kilomètre (à partir des justificatifs fournis) selon la formule suivante :
Pm = Montant total des dépenses / Total des km parcourus.
Un taux global de remboursement est déterminé selon la formule :
t = Montant total disponible / Montant total des dépenses
Chaque association perçoit un montant donné par la formule :
min( Ka x Pm x t ; Montant réel engagé)
où Ka est le nombre de kilomètres parcourus par les membres de l’association ;
Pm le prix moyen au kilomètre ;
t le taux de remboursement.

Position ANCMSP :

Contre ! Ce système ne prend pas en compte le coût engagés par les associations. Etant une association nationale nous avons depuis 15 ans ce même problème. Nous l’avons résolu en payant l’intégralité des déplacements de nos membres sur la base d’un demi tarif (tarif Prem’s ou ex tarif jeune).

L’ANCMP ne voit pas pourquoi la CJC rembourserait autant qqn qui vient en première classe en période blanche et le JC qui a fait l’effort de prendre un train de nuit pour payer trois fois moins cher.

Texte révision Article 1 : Rôle du bureau

Le bureau de la CJC n’a pas de pouvoir de décision : il exécute les décisions prises par l’assemblée générale et le conseil d’administration. En revanche, le bureau a le droit et le devoir de faire appliquer ce qui découle de ces décisions et des textes en vigueur (statuts, règlement intérieur et charte des outils informatiques).

Position ANCMSP :

Cette déclaration de principe est bien, mais le problème est qu’aujourd’hui l’AG et le CA se sont transformés en chambres d’enregistrement des décisions prises par le bureau...

Les décisions doivent pouvoir etre prises entre les réu nationales par un vote des assos membres suite à un débat contradictoire sur les listes de diffusion.

l’ODJ doit etre le plus possible collaboratif avec l’ensemble des assos membres.

Texte révision Article 1 :Rôle du trésorier

Le trésorier est chargé de la gestion financière de la confédération. Il est seul avec le président à posséder signature sur les comptes de la confédération. Il tient au jour le jour une comptabilité deniers, par recettes et dépenses, et une comptabilité matière si nécessaire.

Il rend compte de sa gestion au CA et à l’AG annuelle.

En plus d’être responsable des comptes budget de la confédération, il est responsable du calcul des péréquations chaque fois que nécessaire.

Il est chargé de la mise en place et de l’entretien d’un système d’archivage des documents juridiques adressés à ou émis par la confédération.

Position ANCMSP :

En quoi c’est le role du trésorier de faire ça ?

Texte révision Article 10 : Montant des cotisations

À partir de l’année universitaire 2002-2003, Le montant de la cotisation est de 30 euros pour une association ou un collectif ;
* 7 euros pour un individu ;
* 60 euros minimum pour un membre bienfaiteur.

Le montant de la cotisation d’un membre peut être réduit à titre exceptionnel et sur décision du conseil d’administration.

Position ANCMSP :

pourquoi pas augmenter l’adhésion et avoir des fonds propres ?

On va nous dire qu’il y a des assos pauvres, mais parce qu’elles marchent sur projet et ne font pas cotiser leurs membres, ce qui est un prob pour nous !

Texte révision Article 6 : Procédures et motions

Le détail du fonctionnement interne de la confédération est réglé par des procédures. Celles-ci sont validées par le conseil d’administration ou l’assemblée générale à la majorité simple. Ces procédures sont réportoriées dans les outils informatiques de la CJC et sont accessibles à la consultation par tous les actifs.

Les orientations générales de la confédération sont fixées par des motions prises à la majorité simple par le conseil d’administration ou l’assemblée générale. Ces motions sont répetoriées dans les outils informatiques de la CJC et sont accessibles à la consultation par tous les actifs.

Position ANCMSP :

erreur de frappe : Ces motions sont répetoriées
répertoriées

Les fichiers

Révision des statuts

Révision du réglements intérieur

Mail de MOrgane :

[agora] Modernisation du RI et Statuts
De : Morgane Gorria (morgane.gorria@gmail.com)
Envoyé :
lun. 23/06/08 18:24
Répondre à :
agora@cjc.jeunes-chercheurs.org

À :
agora@cjc.jeunes-chercheurs.org

Pièces jointes :
Analyse antivirus logo Trend Micro®
revision_...doc (184,5 Ko), charte.odt (24,4 Ko), revision_...doc (162,8 Ko), message-f...txt (0,1 Ko)

Bonjour à tous,

Comme nous en avions convenu lors de notre dernier CA, la
modernisation de nos statuts et du règlement intérieur a été discutée
sur la liste dédiée, créée pour l’occasion ;-)

En fichier joint, vous trouverez les textes qui ont été rédigés pour
le moment, le but est
- d’en discuter lors de notre CA de ce week-end : en atelier samedi
matin (entre "anciens", les jeunes CJCens étant invités à suivre
l’atelier de présentation de la CJC) puis en séance plénière ce même
samedi matin.
- de les voter formellement, soit lors de ce CA, soit lors de notre
future AG (faut regarder exactement les règles en vigueur dans nos
actuels statuts :-D)

Le but des changements est d’être le plus près possible du
fonctionnement actuel et de simplifier les textes.

Voici les modifications principales :
* suppression des individuels et des collectifs (associations non constituées)
* changement des modalités de calcul de la péréquation (notion de prix
moyen au km + frais km pour les déplacements en voiture).
* clarification du calcul du quorum
* création d’une charte d’utilisation des outils informatiques
* clarification du terme ’actif’ pour parler des membres des
associations membres.
* clarification de certains rôles (secrétaire web, notamment)
* clarification d’un article 16 concernant l’exclusion d’un actif et
celle des associations membres
* ajout d’une notion de procédures et de motions (vote + publication interne)
* ajout d’une date de cloture de bilan

@ ce week-end !
Morgane