Association Nationale des Candidats aux Métiers de la Science Politique (ANCMSP)

AccueilDossiersEnseignement Supérieur et RechercheCNRS → Rétablir la confiance dans l’égalité face aux (...)

Rétablir la confiance dans l’égalité face aux concours – Lettre ouverte à Antoine Petit, PDG du CNRS

Diffusé par l'ANCMSP le vendredi 8 février 2019 · Imprimer

Cher M. Petit,

Nous vous écrivons pour vous faire part de nos fortes inquiétudes sur la tenue des concours de recrutement à l’InSHS. En 2018, d’après nos informations, la direction de l’InSHS aurait annoncé à la section 36 du CoNRS que deux candidats seraient déclassés dans le cas où ils seraient classés en rang utile, et ce avant même l’examen des candidatures. Cette pratique aurait été réitérée cette année, au moins pour l’un de ces deux candidats. Nous avons demandé publiquement des éclaircissements à M. Ruggiu, directeur de l’InSHS, à plusieurs reprises, mais n’avons reçu ni de réponse ni de démenti. En revanche, nous avons obtenu plusieurs témoignages confirmant ces informations.

Cette situation nous semble incompatible avec la tenue du concours dans des conditions conformes au principe d’égalité des candidat·e·s face au concours, et remet donc en cause tout le concours. Dès lors, nous estimons qu’il convient de mettre fin aux fonctions de M. Ruggiu à la direction de l’InSHS, et ce dans les plus brefs délais. À défaut, nous ne voyons pas comment ce concours et les suivants pourraient se tenir dans les conditions de légalité et de sérénité nécessaires.

Également, nous demandons à la direction du CNRS de s’engager pour un moratoire pluri-annuel sur les déclassements, à la fois pour éclairer les circonstances des pratiques passées et pour proposer des mesures afin de garantir leur non-reproduction et la bonne tenue des concours à venir. Cela nous semble indispensable afin de rétablir un minimum de confiance des candidat·e·s dans les concours CNRS, centraux pour nos disciplines.

Bien à vous,

Le bureau de l’ANCMSP