Association Nationale des Candidats aux Métiers de la Science Politique (ANCMSP)

AccueilBureauAdministrationComptes-rendus des réunions → Réunion du bureau, 25 mai 2008

Réunion du bureau, 25 mai 2008

Diffusé par l'ANCMSP le dimanche 25 mai 2008 · Imprimer

Présents : Joël, Claire, Jeanne, Pierre, Mathieu, Clémence.

1) bouclage du SD.

Jeanne : relecture des textes. Propose de faire une maquette simplifiée puis de produire un PDF pour les prochains numéros. Mise en ligne sur internet en attendant pour ce numéro.
Clémence : trouve que c’est bien d’avoir un support matériel. Mais si personne n’a le temps de le faire, autant le mettre en ligne.
Mathieu : attaché à la version papier, si elle est correcte. Dans l’immédiat, autant mettre en ligne, et envoyer un sommaire par ligne.
Claire : pareil.
Pierre : trop facile de rejeter sur le prochain bureau. Pour la version papier.
Joël : Pour la mise en ligne.
Appel sur la liste pour un maquettiste ? Plutôt avec l’appel pour rentrer au bureau et annoncer l’AG.
Joël le met en ligne au plus tard fin de la semaine.
Pour Effigie : prendre itw du collectif de Mathieu + encadré et pas le CR de Clémence.

Question de la publication du prochain SD : situation en urgence donc mise en ligne sur Internet.

Avant de publier en ligne, faire relire par Pierre et Jeanne.

Question de l’article de Françoise DREYFUS :
Jeanne demande si on publie l’entretien comme ça : réaménagement soit dans l’article, soit pour expliciter qu’on ne fait que présenter un point de vue spécifique et qu’on ne le soutient pas.
Joel, Pierre disent que c’est pas la peine car c’est le principe de la retranscription des entretiens : on présente une interview donc on change pas les propos (pas de censure) et on publie une interview donc pas de précisions à rajouter.

Décision de ne pas revoir l’article de Françoise DREYFUS mais de le publier direct comme ça.

Les limites de la mise en ligne : action ponctuelle en urgence pour ce système D mais pas de possibilité de pérennisation de ce mode de fonctionnement pour trois raisons.

° Problème de la mise en ligne : ça efface la distinction entre adhérents et non adhérents car tout le monde a accès au SD.
° Problème de justification du montant de l’adhésion si SD n’est plus en format papier.
° Problème car tout le monde ne va pas sur le site. Le format papier plus pratique pour les adhérents plutôt que la mise en ligne sur le site.

2) état des lieux de qui reste au bureau, qui part, qui rentre...

Mathieu, Pierre (peut être reste t-il pour assurer la transition ?), Joel, Jeanne, Claire, Fred quittent le bureau.
Clémence reste.
Jeanne, Joël et Claire restent le temps d’assurer la transition. Fred est disponible cet été pour faire des trucs pour l’association et peut être joignable si merde informatique ou besoin d’infos.
Etienne ?
Pierre a peut-être un dauphinois
Mathieu a peut-être deux lillois
Fred devrait envoyer un strasbourgeois
Clémence amène une doctorante du Cevipof, 4ème année, Claire, qui deviendra peut-être trésorière.
Claire peut-être un toulousain.
Steph reste « en tant qu’observatrice » ?

On parle aussi d’Antoine VERGNE, qui était intéressé pour rentrer au bureau.

On met un appel sur le mail pour annoncer l’AG ANCMSP pour que des gens se présentent pour être candidats au bureau et si possible ceux qui ont des compétences en informatique (système D, gestion du site en informatique).

Envoi rapide d’un mail pour prévenir de l’AG du 21 qui se tiendra peut être dans les locaux de Paris 1 (Mathieu s’occupe du local pour l’AG).

3) réflexion et propositions sur l’orientation future de l’asso, à valider à la prochaine AG.

Fournisseur d’accès : on change : APINC c’est la merde. Décision : vers le serveur de la GDD (Guilde des Doctorants) ??? envoyer un mail à Bruno Bost, le président. Le site héberge la CJC, la GDD ...et d’autres associations de jeunes chercheurs.

Différentes propositions ont été faîtes :
° serveur ENS Paris mais trop orienté dans une université....donc on abandonne.
° serveur réso par jeanne : trop petit pour recevoir une liste de la taille de l’ANCMSP

Limites principales pour le choix des hébergeurs :
° soit capacité de réception trop réduite pour une liste aussi importante que l’ANCMSP
° soit serveur trop spécifique à un lieu, une orientation (ENS par exemple)

Le choix se porte donc à une grande majorité pour le serveur de la GDD qui apparaît capable de recevoir des grosses listes techniquement et dont l’orientation ne nous gène pas.

Systeme D : l’avenir du journal ???

Question 1 : Est ce toujours pertinent de maintenir un journal ?

1. Si nos capacités d’investissement et nos compétences sont limitées pour faire un journal pro...
2. Si la question des recrutements s’avère de plus en plus difficile à traiter....Ne faut-il pas réaménager Système D pour y aborder des questions des conditions de travail des Jeunes chercheurs, l’investissement CJC.... En gros quelle orientation pour le journal ?

Il a été décidé de maintenir Système D :
1. Attachement au journal qui représente une plus value pour l’association car production de contenus sur des thématiques variées liées à la recherche : les lois et réformes, les conditions des JC, le recrutement....
2. Réaménager le SD : propositions techniques ....

Trois possibilités pour les prochains Systèmes D en format papier :
1. Soit quelqu’un du bureau reprend le boulot d’Ivan, refait une maquette et apprend à utiliser le logiciel pro (problème et limite : investissement en temps coûteux, compétences et motivations spécifiques ? , un nouveau membre du bureau qui serait compétent l’année prochaine ? )
2. Soit trouver quelqu’un d’extérieur au bureau et le payer pour la publication de SD (problème et limite : relation de confiance, est ce possible et acceptable comme solution)
3. Maquette simplifiée (World ou PDF) : à ce moment là n’importe quel membre bureau peut donc avoir les compétences et le faire ou s’en charger. (problème et limite : la version n’est pas pro et est moins esthétique).

Pour la question de l’orientation de système D, ça dépende l’avenir des stratégies de l’association : réaménagement dans l’investissement sur le dossier recrutement, et pérennisation de l’investissement à la CJC ou arrêt de cet investissement de l’ANCMSP dans la CJC ? La question est posée et diverses propositions, que le nouveau bureau devra prendre en compte. Les stratégies définitives devront être rediscutées entre les prochains membres du bureau : avec le conseil des "anciens", qui resteront pour transmettre les savoirs faire, et donner des tuyaux. (Joel, Jeanne, Claire, Pierre ? ).

Les recrutements avec la LRU : Quel avenir pour les stratégies de l’ANCMSP sur cette question ?

Comités de sélection - contexte LRU : Difficulté voire quasi impossibilité pour suivre les procédures de recrutement pour deux raisons principales invoquées par Joel :

1. Plus d’obligation de publication au JO (Journal Officiel) des postes ouverts de MCF
2. Plus de sessions régulières (deux dans l’année) car possibilité d’un recrutement au fil de l’eau. Flux continu de recrutement.
3. Plus de com de spé. Le nouveau système privilégie les directeurs d’établissement dans le choix des MCF, dont difficulté de pouvoir faire remonter les infos dans la mesure où la composition des gens des com de sélection va être encore moins bien publicisée...

Des propositions pour continuer à investir le domaine du recrutement :

Proposition de Mathieu :
1. création d’un système wiki (les auditionnés donnent et enregistrent eux mêmes les informations) comme le site de JB COULMONT et de la GDD (aters).
2. Possibilité de rassembler sous un site commun le wiki de JB COULMONT, de la GDD et des Matheux.

Proposition de Clémence :
1. Intégrer les offres de recrutement à l’étranger....Clémence fait partie d’un réseau où elle a des infos sur les offres de recrutement dans certains pays européens.

4) CJC (28-29 juin)

Claire y va. Peut-être un jeune ? peut-être Clémence ?

Stratégies pour la CJC :
1. Quel investissement ? Ca dépend du nombre de gens prêts à s’investir. beaucoup d’énergie pour y aller car c’est du gros boulot. Mais il serait dommage de laisser tomber la CJC.

La CJC reste un lieu essentiel à investir car beaucoup de problématiques qui nous concernent directement peuvent être traitées de manière plus globale :
1. Conditions de travail, d’encadrement et de financement des doctorants.
2. Débouchés et valorisation du doctorat :
on y retrouve la question des recrutements académiques dont l’ANCMSP est spécialiste mais aussi la question de la professionnalisation du doctorat entendue comme une valorisation des compétences du docteur en dehors de la sphère académique (entreprise, collectivités territoriales, administrations). c’est la question de la reconnaissance du doctorat dans les conventions collectives.

Ca permet de se légitimer auprès des titulaires car on dit qu’on va dans les réunions avec le Ministère. En ce moment deux chantiers sur lesquels la CJC bosse avec le ministère :
Chantier Jeunes chercheurs
- contractualisation (statut juridique unique pour le doctorant...)
- recrutement et carrières (attractivité des carrières, débouchés pour les doctorants)
- professionalisation du doctorat (dispositif doctorant conseil).

Moyens d’avoir des informations importantes à faire redescendre aux membres de l’ANCMSP.

Pierre dit qu’il faut pas s’investir sur des dossiers dans l’optique de tout gérer mais de surveiller sur des listes avec des thématiques spécifiques (Contractualisation des Jeunes chercheurs, Recrutement et carrières, Jeunes chercheurs étrangers ou encore libéralités, ou même relations avec les autres associations, professionnalisation du doctorat : dispositif doctorant conseil).
Pour ça il faut plusieurs personnes investies. Ca demande une espèce de veille pour intervenir si des conneries trop grosses sont dites.

Il faut faire descendre les infos qu’on a aux autres membres du bureau et aussi communiquer sur ces infos aux membres de l’ANCMSP.

2. Transmission des savoirs faire militants :
Joel et Pierre les plus investis : boulot énorme sur les réunions ministère.

Joel a fait des comptes rendus qui sont sur le lab, le site interne de la CJC. Il faut les prendre et les mettre sur note site interne pour les nouveaux membres : faciliter la transmission de ce qu’on a fait.
Pierre a bossé sur les propositions CJC pour l’amélioration des procédures de recrutement académique. Il faudrait continuer et l’article est disponible sur le site interne de l’ANCMSP.

Claire a bossé sur le doctorant conseil. Fiche et Article disponibles sur le site interne de l’ANCMSP. Elle a été aussi sur la liste du chantier "Jeune chercheur" , la contractualisation. La fiche contractualisation des JC , liste de propositions pour le ministère est disponible sur le site de l’ANCMSP. Qui reprend ? on continue ? Elle se propose de venir accompagner Clémence en septembre si elle est dispo pour l’AG CJC...

Fred et jeanne avaient le projet de la redynamisation du réseau des associations locales avec la rédaction d’un petit livre rouge de la création des associations locales de jeunes chercheurs. projet pas effectué : on laisse tomber ?

Jeanne investie sur la question des libéralités et des jeunes chercheurs étrangers.... Est ce quelqu’un reprend le dossier ?

5) préparation de l’AG.

21 juin, 14 heures. Paris 1 : Mathieu s’occupe de réserver une salle.

Lancer un appel pour l’AG : Joël.
Joël prépare un bilan moral.
Clémence prépare un petit point financier.
Se retrouver pour déjeuner vers 10 h place de la Sorbonne.

Prévoir une réunion de bureau le lendemain matin à 10 h.