Association Nationale des Candidats aux Métiers de la Science Politique (ANCMSP)

AccueilDossiersEnseignement Supérieur et RechercheAERES → AERES : position du C3N (CNRS)

AERES : position du C3N (CNRS)

Diffusé par l'ANCMSP le mardi 6 avril 2010 · Imprimer

La C3N, coordination des responsables des instances du Comité national de la recherche scientifique (CoCNRS, CNRS) a récemment publié une note très critique du fonctionnement de l’AERES. Ses critiques visent les modalités de l’évaluation, et la notation en particulier, comme la composition des comités de visite. La C3N recommande également l’arrêt du classement des revues par l’AERES, que l’ANCMSP avait suivi et analysé.

La note est téléchargeable ci-dessous.

Suivant ses critiques, les revendications et les recommandations de la C3N sont les suivantes :

Revendication 1 : Que la participation aux comités de visite soit élargie à toutes les sections pertinentes du CoNRS (et du CNU).

Revendication 2 : Les instances choisissent leur(s) représentant(s), comme prévu par le décret.

Recommandation 1 : Que la composition des comités soit fixée au moins six mois avant leur réunion. Par ailleurs, il faut veiller à ce que la date des comités de visite ne recouvre pas celle des sections concernées (qui sont, elles, connues plus de six mois à l’avance).

Revendication 3 : Présence d’un élu C, désigné par les sections, au comité de visite des unités de recherche associées au CNRS.

Recommandation 2 : Mise en ligne de la liste et du CV scientifique des experts nommés par l’AERES.

Recommandation 3 : Qu’il soit clair dans la présentation du « carnet de visite » que les représentants des instances d’évaluation sont également des experts scientifiques.

Revendication 4 : Qu’il y ait une norme sur le déroulement et non une formule laissée au bon vouloir du délégué scientifique de l’AERES.

Revendication 5 : Le rapport du comité d’expertise doit être signé par le président du comité, au nom de celui-ci.

Recommandation 4 : Que le rapport du comité, signé par son président, ne soit transmis qu’aux intéressés (unités, tutelles diverses). L’AERES pourrait mettre en ligne une note de synthèse, conforme au rapport. L’unité évaluée conserverait un droit de réponse à cette note de synthèse.

Revendication 6 : Arrêt de la notation AERES.

Revendication 7 : Abandon de l’évaluation des projets scientifiques, et de la notation associée, que l’AERES met en place aujourd’hui sans que son décret ne lui en donne la mission.

Recommandation 5 : Ne pas effectuer de classement des revues scientifiques. Les experts, s’ils le sont réellement, sont capables de déterminer dans leur champ de compétence, la portée des travaux publiés.

Source : C3N.

Télécharger : AERES_Position_C3N_2010.pdf.