Association Nationale des Candidats aux Métiers de la Science Politique (ANCMSP)

AccueilDossiersEnseignement Supérieur et RechercheSLR → Mobilisation contre le démantèlement du CNRS : (...)

Mobilisation contre le démantèlement du CNRS : l’appel du 19 Juin de la SLR

Diffusé par l'ANCMSP le lundi 9 juin 2008 · Imprimer

Le bureau de l’ANCMSP soutient l’action de mobilisation menée par SLR. Ici on peut trouver le communiqué de SLR sur la mobilisation du 19 Juin contre le démantèlement du CNRS, accompagné des liens vers les lieux de rendez vous.

On peut retrouver ce texte sur le site de SLR :
http://www.sauvonslarecherche.fr/spip.php?article1918

le 9 juin 2008 SLR

Nous avons eu connaissance du document intitulé "Point d’étape de la politique du CNRS sur les Instituts nationaux du CNRS", qui sera présenté par la direction du CNRS au Conseil Scientifique du 9 juin et au Conseil d’Administration du 19 juin. Ce texte confirme que la direction du CNRS accepte la demande ministérielle de découper le CNRS en Instituts Nationaux, en laissant volontairement de côté certains secteurs. Dans le document associé ("Horizon 2020", Plan stratégique du CNRS) la direction du CNRS accepte également que ce soit le ou la ministre chargé(e) de la recherche qui nomme les directeurs d’instituts, la direction du CNRS n’ayant que le droit de faire des propositions. Ce démantèlement du CNRS est un des éléments d’une attaque beaucoup plus générale qui porte sur l’ensemble des institutions de l’enseignement supérieur et de la recherche publique, et vise à placer tous les laboratoires, universitaires ou pas, sous la dépendance d’Agences ou d’Instituts pilotés directement par le gouvernement.

Le texte présenté au CS et au CA du CNRS traite du mode de découpage du CNRS. Il comprendrait 6 Instituts :
l’Institut National de Physique Nucléaire et de Physique des Particules (IN2P3) créé en 1971
l’Institut National des Sciences de l’Univers (INSU) créé en 1985.
l’Institut National des Mathématiques et de leurs Interfaces (INMI)
l’Institut National de Physique et Nanosciences (INPN).
l’Institut National de Chimie (INC).
l’Institut National d’Ecologie et Biodiversité (INE)

Selon ce texte, il faudra préciser d’ici fin 2008 le devenir du Département des Sciences du Vivant (SDV) au CNRS, compte tenu du fait que le CNRS ne crée pas d’Institut National de Biologie mais se contente d’une "participation du CNRS au copilotage des nouveaux "instituts thématiques" de l’INSERM". A l’évidence, afin de rendre cette évolution peu lisible et d’affaiblir ainsi les réactions, la direction du CNRS a accepté une disparition en deux temps (juin et décembre 2008) des SDV du CNRS.

Pour le département des Sciences et technologies de l’information et de l’ingénierie (ST2I) du CNRS et la coordination nationale en informatique, le ministère a demandé à la direction du CNRS de rester là aussi dans le vague et de s’entendre avec la direction de l’INRIA pour proposer ultérieurement une structure unique.

Pour les Sciences Humaines et Sociales (SHS), le ministère a imposé un recul à la direction du CNRS, qui avait négocié un Institut de SHS. Dans la nouvelle proposition, la stratégie est la même que pour les SDV : pas de création d’Institut en juin 2008. En version originale : "La légitimité potentielle de transformation du département actuel en un institut national des sciences humaines et sociales est forte. Une telle démarche demande cependant un travail supplémentaire de structuration de ce champ qui devra voir son aboutissement lors de l’établissement du contrat pluriannuel d’objectifs du CNRS." Cette formulation floue et dilatoire ne saurait nous tromper : l’objectif de la direction du CNRS est le même que pour le départements de SDV.

La direction du CNRS continue de céder aux injonctions ministérielles visant à mettre en place une restructuration du CNRS qui transforme cet organisme reconnu internationalement en une coquille vide, ayant perdu toute capacité de mener une politique scientifique cohérente et autonome. C’est la mort du CNRS, crime que le gouvernement cherche à dissimuler par un discours affirmant qu’il marque ainsi sa confiance dans cet organisme et que ce découpage renforcera la cohésion et l’efficacité du CNRS !

Nous sommes décidés à empêcher ce processus de destruction, d’abord en bloquant la tenue du CA du 19 juin, seul habilité, aujourd’hui, à décider de cette restructuration. Une grève administrative qui paralysera le système sera déclenchée immédiatement si cette restructuration devait être décidée le 19 juin ou effectuée à la sauvette cet été. Cette grève pourra prendre des formes multiples : refus des directeurs d’unité de signer des documents administratifs, refus de remettre des rapports scientifiques ou financiers, refus de participer à des commissions d’évaluation pour l’AERES, etc…. Nous ferons également appel à ce moyen de pression, utilisé avec succès en 2004, pour faire aboutir des demandes vitales pour notre système d’enseignement et de recherche en matière d’emploi statutaire et de plan d’urgence pour toutes les universités, et non un nombre limité de campus. Ces questions deviendront en effet brûlantes lors de la sortie des décrets refondant les statuts des enseignants-chercheurs et au moment du vote des budgets, à l’automne, sur les quels nous avons des informations inquiétantes.

On peut aussi retrouver les lieux de rendez vous dans différentes villes françaises.

http://www.sauvonslarecherche.fr/spip.php?mot150

Tout ce que vous voulez savoir sur les actions du 19 juin

Le 19 juin en France
mardi 17 juin 2008 par Bérangère Dupont

Paris

Rendez-vous à 8h30 pour bloquer le CA du CNRS, devant le siège du CNRS 3 Rue Michel-Ange 75016 Paris M° Michel-Ange-Auteuil (plan ).
Angers freezing devant la maison de la technopôle (rue Lenotre, Campus de Belle Bielle) à 10H40 jeudi 19. Venir en blouse pour ceux qui en ont. Pour l’INRA, le rendez-vous est à 10H30 devant le bâtiment GenHort.
Appel de SLR, CGT INRA, SNESup
Bordeaux
Rassemblement à 8h30 devant la Délégation régionale Aquitaine du CNRS, esplanade des Arts et Métiers (...)

L’appel du 19 juin de SLR
lundi 16 juin 2008
Article de mobilisation pour le 19 juin 2008

Une nouvelle provocation de la Sinistre de la recherche

mercredi 11 juin 2008 par Henri Audier
D’après le communiqué de l’AFP du 9 juin, V. Pécresse a déclaré : "Le CNRS reste entier, il a le même périmètre, les personnels gardent le même statut, mais il doit être plus ouvert". Déclaration rassurante à destination des quelques syndicats ayant accepté de la rencontrer.
Soyons simples : si on combat "l’éclatement du CNRS (et d’autres organismes) en Instituts pilotés par le gouvernement", ce n’est pas parce que nous préférons le terme "département" à celui "d’institut". C’est que nous (...)

Que puis-je faire pour défendre l’enseignement et la recherche le 19 juin ?

mardi 10 juin 2008
Venir (dès 8h) participer au blocage du CA du CNRS à Paris (plan ).
Inciter le directeur de mon laboratoire ou/et de mon UFR à organiser une réunion pour discuter et préparer le 19 juin : les conditions posées et la portée de la grève administrative ;
Afficher l’appel sur la porte de mon bureau ;
Diffuser l’appel dans mes réseaux ;
Diffuser l’appel des médaillés CNRS et en contacter de nouveaux
M’informer sur : (...)

Assemblées Générales locales
mardi 10 juin 2008 par Julien Brossard
Mardi 10 juin :
Lyon : AG mardi 10 Juin à 13h00
Jeudi 12 juin :
Marseille : AG des personnels recherche et enseignement supérieur Jeudi 12 juin/11h-13h/GLM Marseille
Rennes : réunion jeudi 12 juin 12h
Vendredi 13 juin :
Orsay : AG, bât. 400, vendredi 13 Juin 2008, à 13h
Rennes : blocage de la délégation régionale du CNRS le 19 juin
Lundi 16 juin :
Rennes, le 16 juin à 16h, débat avec A. Trautmann
Brest : AG 16 juin, 12h avec A. Trautmann.
Marseille : (...)

Foire Aux Questions sur le 19 juin lundi 9 juin 2008 par Daniel Steinmetz

que se passe-t-il le 19 juin ?
Le 19 juin se tiendra à 9 heures du matin le conseil d’administration du CNRS. Au point 5 de son ordre du jour : le vote du plan stratégique du CNRS. Le vote du plan stratégique est l’une des prérogatives du Conseil d’Administration (CA) : le CA délibère sur les mesures générales relatives à l’organisation et au fonctionnement du centre,. Le document intitulé : point d’étape de la politique du CNRS sur les instituts nationaux du CNRS ne (...)

Motions

lundi 9 juin 2008 par Julien Brossard
Député, Sénateur, responsable politique
Lettre du sénateur Robert BRET (format word) format txt,rtf (18 juin)
Instances nationales :
Motion du CS du CNRS sur le plan stratégique (Refus de vote le 11 juin 2008)
Le CS du CNRS vote contre le plan stratégique (7 pour, 10 contre, 1 abst.) (16 juin)
Motion du CS du CNRS sur les instituts (11 juin)
Motion de la CPCN (30 avril)
Motion du Conseil Scientifique National de l’INRA (4 juin)
Motion des présidents des Conseils (...)

Le 19 juin 2008, bloquons le CA du CNRS
lundi 9 juin 2008
Nous avons eu connaissance du document intitulé "Point d’étape de la politique du CNRS sur les Instituts nationaux du CNRS", qui sera présenté par la direction du CNRS au Conseil Scientifique du 9 juin et au Conseil d’Administration du 19 juin. Ce texte confirme que la direction du CNRS accepte la demande ministérielle de découper le CNRS en Instituts Nationaux, en laissant volontairement de côté certains secteurs. Dans le document associé ("Horizon 2020", Plan stratégique du CNRS) la (...)