Association Nationale des Candidats aux Métiers de la Science Politique (ANCMSP)

AccueilDossiersEnseignement Supérieur et RechercheActualités → Soutien à la mobilisation du 12 décembre (...)

Soutien à la mobilisation du 12 décembre 2013

Diffusé par l'ANCMSP le lundi 9 décembre 2013 · Imprimer

La situation actuelle des Universités françaises ne fait désormais plus mystère : elle est catastrophique !

Dans le cadre des Responsabilités et Compétences Élargies, les Universités doivent assumer des charges croissantes qui se conjuguent, au-delà des satisfecit ministériels, à des dotations décroissantes.

- Il n’est pas acceptable que se pérennise une situation budgétaire conduisant d’une part les universités à se comporter comme des entreprises privées (via la fragilisation des statuts et des conditions de travail) et d’autre part à précariser toujours plus les personnels les plus fragiles – notamment les plus jeunes – qui acceptent souvent avec fatalisme de devenir une main d’œuvre corvéable.

- Il est à craindre que le manque criant de moyens rende plus saillantes encore les logiques mandarinales qui président au fonctionnement aussi bien des conseils d’administration (opacité des arbitrages budgétaires) qu’à celui des équipes pédagogiques (répartition arbitraire et inégale des charges d’enseignement et d’examens, que le maintien de la modulation de service ne ferait qu’aggraver).

- Dans un contexte de raréfaction des ressources, l’objectif stratégique visant à débloquer d’importantes masses financières pour soutenir les efforts d’« innovation » mériterait également d’être mis en discussion, et placé en regard du double phénomène de précarisation des personnels et d’appauvrissement des offres de formation.

Pour ces raisons, non-exhaustives, l’ANCMSP souligne de nouveau la nécessité de rompre avec les mesures d’austérité et les orientations de la « LRU » dont l’actuel gouvernement ne semble pas avoir pris la mesure des conséquences.

L’ANCMSP ne peut être que solidaire de toutes les initiatives qui montreront le caractère systémique de la crise que connaissent aujourd’hui les Universités françaises. L’ANCMSP affirme qu’il est urgent de dénoncer le mouvement général de précarisation de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, au-delà des applications localisées de cette politique mortifère.

L’ANCMSP soutient donc avec enthousiasme et détermination l’appel à la mobilisation lancé pour la journée du 12 décembre prochain.

L’ANCMSP